Interprètes de conférence

Interprétation simultanée

Interprète de conférence en cabine, français-chinois.

Interprétation pendant que l’orateur s’exprime.
L’interprète de conférence se trouve dans une cabine de traduction insonorisée, avec au moins un autre interprète. Dans la salle, l’orateur utilise un microphone; l’interprète entend le discours dans ses écouteurs et restitue le message presque instantanément par microphone. Chaque participant sélectionne le canal correspondant à la langue dans laquelle il souhaite écouter l’interprétation.

Interprétation chuchotée

Interprète de conférence en chuchoté

Interprétation pendant que l’orateur s’exprime.
L’interprète de conférence se trouve à coté de la personne qui a besoin de l’interprétation.

Elle lui chuchote à l’oreille l’interprétation simultanément à l’orateur et à l’inverse elle peut ponctuellement interpréter simultanément à la salle ce que dit la personne.

Interprétation en consécutif

Interprète de conférence en consécutif avec équipement léger

Adapté pour de courtes interventions. Ce n’est pas de la traduction simultanée, l’orateur marque une pause pendant laquelle l’interprète de conférence traduit ses propos.

Selon la conférence il y a ou pas un équipement technique. L’interprète de conférence fait un travail de synthèse avant de prendre la parole pour relater les propos de l’orateur.

Langue des signes

Interprète de conférence en langue des signes fançais

Tous nos interprètes de conférence en langue des signes française sont des professionnels formés après 5 ans d’études, ils assurent une interprétation pour les sourds et malentendants dans le plus strict respect des conventions.

Spécialités des interprètes

Interprète de conférence en cabine, français-japonais.

Grandes catégories

  • Administration / Economie
  • Communication
  • Energie/Environnement
  • Politique / Défense
  • Science / Technologie
  • Tourisme / Transports
  • Urbanisme / Architecture / Art

Assermenté

Traduction assermentée

Français / Anglais / Allemand / Italien / Espagnol

 

Voir traduction écrite : ici

Langues

Les langues d’interventions sont multiples et comprennent les langues rarement traduites comme le finnois, le danois, l’hébreu, le japonais, le croate, …

Albanais… Allemand… Américain… Anglais… Arabe…Arménien… Cambodgien… Chinois… Danois…Espagnol…Italien…Néerlandais…Portugais…Russe…Tchèque…Tibétain…Turc …

Nos 500 interprètes de conférence, traducteurs de conférence qualifiés nous permettent de répondre à toutes demandes spécifiques très rapidement. Particulièrement pour les traductions anglais français ou allemand français et espagnol français.

Diplômés de l’ Ecole Supérieure d’Interprétariat et Traduction (ESIT) ou  équivalent, ils ont en moyenne 10 années d’expérience et travaillent dans la plus stricte confidentialité.
Pour la plupart assermentés, certains sont membres de l’Association Internationale des interprètes de conférence (AIIC).

COMPÉTENCES DES INTERPRÈTES

L’interprète de conférence assure une restitution aussi fidèle que possible des interventions dans les différentes langues. Il doit faire preuve de souplesse, de culture, de capacité d’analyse et d’une parfaite maîtrise des langues concernées. Comme le traducteur, l’interprète de conférence doit comprendre les deux langues dans lesquelles il travaille et les significations secondaires de leurs énoncés. Il ne peut pas limiter le texte (oral ou écrit) à son sens littéral, mais doit conserver fidèlement les sens cachés du discours original, sans introduire d’associations importunes qui le parasiteraient dans la langue de traduction. Dans tout discours, une partie du message n’est pas énoncée mais demeure implicite. L’interprète professionnel doit donner un équivalent en s’appuyant sur une solide culture générale et en insérant çà et là les pièces spécifiques du sujet abordé.

Plus importante encore est la capacité à saisir l’intention de l’orateur au-delà des simples mots. Dans un environnement multilingue, cela exige une connaissance intime non seulement des langues, mais des cultures représentées ainsi que de leurs différences.

Même dans des conditions normales, cette tâche est relativement ardue. Si l’on y ajoute les difficultés de la matière traitée, les textes lus à la plus grande vitesse possible, les discours d’orateurs étrangers à la syntaxe approximative, les incidents liés au dispositif technique comme les bruits et chocs autour du microphone de l’orateur qui perturbent l’intelligibilité de ce qu’il entend, l’interprétariat devient un exercice extrêmement éprouvant.

Du fait de l’intense niveau de concentration requis, les interprètes de conférence travaillent à deux et se relaient toutes les 20-30 minutes. Une bonne équipe se partagera le travail, l’interprète en pause préparant par exemple les documents traités en séance pour son collègue.

 

Donnez du sens au mot perfection !